regisgerard.com... La pche sur toute la ligne -> Retour  la page d'accueil

Afficher la zapette des mises  jour de regisgerard.com !

RegisGerard - La pche sur toute la ligne

Les techniques :
Mouche
	articles
	dossiers
Carnassier
	articles
	dossiers
Salmonids
	articles
	dossiers
Carpe
	articles
	dossiers
Coup
	articles
	dossiers rgis grard la pche en eau douce Initiation
	Poissons
	Techniques
	Montages
	Gestes
	Conseils rgis grard la pche en eau douce Coin des Experts rgis grard la pche en eau douce Test Produits rgis grard la pche en eau douce Bons Coins rgis grard la pche en eau douce Histoires rgis grard la pche en eau douce Dernire Minute
English / Hrvatski tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Coup de Gueule
Coup de Coeur tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Annonces tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Belles Prises tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Questions tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Forum tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Salons tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Boutique

LE SANDRE AU MORT POSE

Chaque hiver, quelques pêcheurs « discrets » réalisent de grosses pêches de sandres! Non pas à l’aide de la dernière technique à la mode, mais tout simplement grâce au poisson mort posé...

Fraîchement tué ou congelé, il est possible de renforcer l’attrait olfactif du poisson mort. Une fois esché, réalisez à l’aide d’un couteau quelques entailles de chaque coté du corps.
Fraîchement tué ou congelé, il est possible de renforcer l’attrait olfactif du poisson mort. Une fois esché, réalisez à l’aide d’un couteau quelques entailles de chaque coté du corps.

La pêche au mort posé s’avère la plus productive l’hiver quand la nourriture diminue de jour en jour. Mais elle présente de nombreux autres avantages. Elle rend possible de propulser les montages loin du bord car un poisson mort est moins fragile qu’un vif. Les poissons morts, toujours disponibles, sont beaucoup plus faciles à conserver que les vivants. Sur des postes encombrés, un vif aura toujours tendance à s’accrocher dans les obstacles tandis qu’un poisson mort restera à l’endroit ou il a été lancé.

Il est plus facile pour un sandre d’attraper une proie immobile sur le fond qu’un vif turbulent, surtout s’il s’agit d’un vieux solitaire qui fait preuve d’une grande méfiance. De plus, la plus grande partie de la nourriture des gros sandres est souvent composée de poissons morts.

Le poste type hivernal d’un gros sandre se caractérise souvent par un fond irrégulier, l’absence de courant, une grande profondeur, la tranquillité et la proximité de nourriture.
Un dernier conseil : sortez des sentiers battus. Evitez les postes où tous les autres pêcheurs s’agglutinent par habitude. En rivière, l’abri du courant est primordial, en sablière, partout ou le fond est différent, en lac, allez voir entre 15 et 18 mètres.

  

 

Les appâts

Les meilleurs résultats sont obtenus en eschant des poissons fraîchement tués. Contrairement à une idée reçue sur la petite taille des proies du sandre, un poisson mort de 15 à 20 cm est tout à fait adapté. Si vous avez le choix, une belle ablette est le poisson idéal. Sinon, un gardon, une petite brème feront l’affaire.
Vous pouvez en prévision de vos parties de pêche hivernales, congeler quelques dizaines de poissons, attrapés dans des conditions météorologiques plus favorables. Les poissons peuvent être entiers ou coupés en tronçons.

Vous pouvez également, avant de partir à la pêche, passer chez le poissonnier... pour y acheter quelques sardines, maquereaux ou tout autre poisson à chair grasse. Découpez les en morceaux d’une dizaine de centimètres de longueur pour escher vos montages. En plus de l’aspect visuel, le sandre peut être attiré par les effluves dégagés par l’appâts.

  

Eléments du montage : fil du moulinet 30/100, bas de ligne 60 cm en 28/100, hameçon simple à anneau n°6 fixé par un nœud, hameçon triple n°6 ; distance séparant les deux hameçons est proportionnelle à la taille de l’esche utilisée.
Eléments du montage : fil du moulinet 30/100, bas de ligne 60 cm en 28/100, hameçon simple à anneau n°6 fixé par un nœud, hameçon triple n°6 ; distance séparant les deux hameçons est proportionnelle à la taille de l’esche utilisée.

Les montages

La discrétion et la sensibilité des montages sont primordiales dans la recherche du sandre. Il faut également toujours rechercher une plombée minimale en fonction de la distance à atteindre, du type d’eau (présence ou non de courant) et des conditions météo du moment (force du vent).
Si le poste est très éloigné, le montage en plombée est plus facile à propulser à grande distance. Si vous pêchez proche du bord ou en barque, c’est le montage au flotteur coulissant*, bannière détendue, qui vous informera le mieux de l’attaque discrète d’un gros sandre.

La tendance de ces dernières années est d’utiliser des montages pour ferrage immédiat. Plusieurs raisons ont contribué à cette évolution. Avec le montage à ferrage décalé, il est difficile d’estimer le laps de temps entre le constat de la touche et le ferrage. De plus, beaucoup de petits sandres que l’on a laissé bien mordre, sont rejetés à l’eau plus morts que vifs après une intervention chirurgicale.

  

L’eschage du poisson entier et l’eschage d’un morceau de poisson.
L’eschage du poisson entier et l’eschage d’un morceau de poisson.

L’eschage du poisson mort

Autant l’utilisation de vifs demande de grandes précautions lors de l’eschage, autant l’emploi de poissons morts ou de tronçons de poissons permet de privilégier la bonne tenue à l’hameçon.
Pour le ferrage immédiat, enfoncez profondément l’hameçon simple dans une partie résistante du poisson. Piquez ensuite une des branches de l’hameçon triple en veillant à ce que la tension du Nylon ne déforme pas l’appât.

    

Sur les fonds recouverts de débris importants ou tout simplement pour mettre en évidence un peu plus le poisson mort, il est possible de le rendre flottant. Introduisez à l’intérieur du poisson, ou du morceau de poisson, un petit cylindre de balsa. Un morceau de 4 à 5 cm de long et d’un diamètre de 5 à 8 mm, suffit. Pincez un plomb mou de 3 à 4 g sur le bas de ligne. Plus il est proche de l’hameçon, plus l’appât évoluera proche du fond.

[Voir les archives]

Dictionnaire : quelques définitions

Dictionnaire : quelques définitions   * flotteur coulissant : s’utilise à chaque fois que la profondeur de pêche est supérieure à la longueur de la canne à la différence du flotteur fixe qui convient lorsque la profondeur de pêche est inférieure à la longueur de la canne.  

Revenir ...

[ Précédente   |  Accueil  |  Tous les poissons   | Plan du site  |  Tous droits réservés   |  Mentions légales   |  Qui sommes-nous   |  Nos activités   |  Nous contacter