regisgerard.com... La pche sur toute la ligne -> Retour  la page d'accueil

Afficher la zapette des mises  jour de regisgerard.com !

RegisGerard - La pche sur toute la ligne

Les techniques :
Mouche
	articles
	dossiers
Carnassier
	articles
	dossiers
Salmonids
	articles
	dossiers
Carpe
	articles
	dossiers
Coup
	articles
	dossiers rgis grard la pche en eau douce Initiation
	Poissons
	Techniques
	Montages
	Gestes
	Conseils rgis grard la pche en eau douce Coin des Experts rgis grard la pche en eau douce Test Produits rgis grard la pche en eau douce Bons Coins rgis grard la pche en eau douce Histoires rgis grard la pche en eau douce Dernire Minute
English / Hrvatski tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Coup de Gueule
Coup de Coeur tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Annonces tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Belles Prises tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Questions tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Forum tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Salons tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Boutique

MINI VIFS POUR MAXI RESULTATS

vifs Petits par la taille mais grands par les résultats, les mini-vifs vous garantissent un maximum de prises, quel que soit le carnassier recherché !

Le montage au flotteur coulissant permet de pêcher de façon itinérante, en ce déplaçant d’un poste à l’autre !
Le montage au flotteur coulissant permet de pêcher de façon itinérante, en ce déplaçant d’un poste à l’autre !

A la mi-juillet les premières chasses de perches commencent à éclaircir les bancs d’alevins. Mais dès septembre, les choses se compliquent de jour en jour pour les survivants dès qu’ils atteignent la taille critique de 4 à 5 cm. Car maintenant ce sont tous les carnassiers, brochets, sandres, perches et silures, qui s’intéressent à leur avenir.
Dans tous les types d’eau, les hauts fonds, les calmes, les abords d’herbiers... deviennent le théâtre de la dure loi de la sélection naturelle.
C’est la périphérie des bancs d’alevins qu’il convient de prospecter à l’aide de petits poissons d’une taille comprise entre 5 et 8 cm. Vous pouvez utiliser indifféremment des vairons, goujons, ablettes, gardons, perches… car dans les bancs d’alevins presque toutes les familles sont présentes. Vingt à trente poissonnets est la quantité nécessaire pour une bonne journée de pêche.
Le plus important est de trouver la bonne présentation de l’appât en fonction du carnassier recherché !

  

 

Montage au flotteur coulissant

Ce montage est incontournable pour la recherche du brochet et du silure. Il s’avère particulièrement efficace sur les postes profonds, le long des cassures, à l’aval des piles de ponts, à l’aplomb des ouvrages d’art. Dans ces zones, ces gros carnassiers ne savent résister à l’attrait de trois petits vifs installés un sur chacune des branches de l’hameçon triple.
Une fois le montage lancé sur le poste, quelques tirées verticales, action de dandine, suffisent le plus souvent à déclencher l’attaque.

Le montage
Installez sur le fil issu du moulinet d’un diamètre de 30/100 pour le brochet et de 50/100 pour le silure, 2 stop-float, un flotteur coulissant de 5 à 30 g, une perle amortisseur et un émerillon à agrafe.
Pour le brochet, rajoutez un bas de ligne acier de 50 cm, d’une résistance de 7 kg. Pour le silure un bas de ligne nylon de même longueur, en 45/100, convient tout à fait. Quant à l’hameçon, choisissez un triple n° 2, d’un excellent piquant.

  

Sur le montage avec potences le plomb peut être remplacé par une balle nickelée qui de part son aspect brillant éveille la curiosité des perches !
Sur le montage avec potences le plomb peut être remplacé par une balle nickelée qui de part son aspect brillant éveille la curiosité des perches !

Montage avec potences

Appelé aussi train d’alevins, ce montage est redoutable pour traquer les perches en lac, sur les fonds relativement propres. Laissez le descendre jusqu’au fond tout en gardant la bannière tendue, puis enchaînez des tirées et des mouvements latéraux afin de prospecter correctement toute la zone.
Il est conseillé de conserver durant toute l’action le fil à la main, à la manière des pêcheurs au toc, pour pouvoir mieux percevoir la touche qui se manifeste le plus souvent par un petit choc dans le fil. Dans ce cas-là, il convient de rendre la main* avant de ferrer.

Le montage
Sur le fil issu du moulinet en 20/100, montez un plomb de type Arlesey d’un poids selon la profondeur de pêche, de 20 à 50 g.
Le nombre de potences dépend de la législation locale. La distance les séparant est d’une vingtaine de centimètres. Elles sont réalisées en nylon 18/100, d’une longueur de 5-6 cm et se terminent par un hameçon simple à palette n°4 à 8.

  

Le sillage que produit la bombette flottante à la surface de l’eau n’est pas néfaste, au contraire, il attire l’attention des sandres et les dirige vers le piège !
Le sillage que produit la bombette flottante à la surface de l’eau n’est pas néfaste, au contraire, il attire l’attention des sandres et les dirige vers le piège !

Montage bombette

Privilégiez ce montage si vous recherchez le sandre et à chaque fois qu’il vous faut pêcher loin du bord, sur des hauts fonds, à la périphérie des îles... ou prospecter les postes encombrés d’herbiers.
En fonction de la couche d’eau occupée par les alevins, choisissez une bombette flottante pour pêcher proche de la surface, semi-plongeante pour faire évoluer l’appât entre deux eaux, ou coulante pour le faire passer au ras du fond. L’action consiste à réaliser des tirées successives, entrecoupées de temps d’arrêt.

Le montage
Sur le fil en provenance du moulinet en 24/100 prend place tout d’abord une bombette d’un poids de 10 à 70 g, puis un émerillon triple sur lequel sera accroché le bas de ligne. Ce dernier d’une longueur de 1,50 m et d’un diamètre de 22/100 porte un hameçon simple renversé, à palette, n°6 à 8.

    

Quel que soit le montage, il convient d’escher le petit vif en passant l’hameçon de bas en haut dans ses deux mâchoires. Le ferrage doit intervenir rapidement car vu sa petite taille, l’agresseur n’en fait qu’une bouchée. Même quand le poissonnet est plus mort que vif, il demeure toujours très efficace !

[Voir les archives]

Dictionnaire : quelques définitions

Dictionnaire : quelques définitions   * rendre la main : libérer le nylon après le constat de la touche, avant de ferrer, afin de permettre au poisson convoité d’engamer la proie sans sentir la moindre résistance.  

Revenir ...

[ Précédente   |  Accueil  |  Tous les poissons   | Plan du site  |  Tous droits réservés   |  Mentions légales   |  Qui sommes-nous   |  Nos activités   |  Nous contacter